02/10/2015

Extraction : après la réunion de Locquémeau

Plusieurs choses sont claires :
  • les termes et le contenu du décret ministériel ne sont justement pas clairs, particulièrement sur les notions de "comité de suivi", c'est du pipeau, et ce fameux "état initial"... où ? quand ? comment ? par qui ?
  • le PDDT et les présents à la réunion restent fermement déterminés à s'opposer au projet dans sa globalité, les aménagements ministériels (réduction de volume par ex., destination du sable) sont inacceptables et seraient de toute façon un leurre : qui va contrôler ? La CAN ? Toutes les démarches possibles et légales permettant de mettre fin à ce projet seront utilisées.
  • l'ouverture du chantier (plus ou moins commencé en réalité, un bateau vu sur zone tous feux éteints en pleine nuit), dépend théoriquement d'un arrêté préfectoral (29).
Se pose la question des actions autres que les recours en justice : un rassemblement est prévu courant octobre, lieux et date seront communiqués en temps utile.

Aucun commentaire: